Biographie

J'ai produit cette bio plusieurs fois... voici donc la version "juillet 2016" de ma vie!



Photo officielle, juin 2014 

Bio classique de publication:


Mathieu Fortin, âgé de 37 ans, est un auteur oeuvrant principalement dans les littératures de l'imaginaire. Après un premier livre remarqué (Le loup du sanatorium, mention du jury du Prix Cécile-Gagnon) en 2008, il enfile les publications pour enfants (collection Zone Frousse), adolescents (la série Entités, sélection de Communicatio Jeunesse) et pour adultes (aux éditions Coups de tête, finalise aux Prix Aurora) en 2009-2010. Il s'aventure ensuite dans la science-fiction dystopique dans la collection Clowns Vengeurs, le livre-jeu (Les morts ont marché, éditions Caractère) et le polar (Cancer, éditions Coups de tête) et entreprend une démarche de création liée à sa région d'adoption avec Enraciné (prix Littérature, Galart 2012) et les projets satellites "S'inspirer" (2013) et "Sur les routes du passé" (2013).

Après une pause, où il participe à des collectifs chez Québec Amérique, La petite barque, Les Pelleteurs de Nuages, Bayard, il revient à la publication de romans en 2016 avec "Mathias", un roman réaliste inspiré de sa propre vie et de sa relation avec son obésité qui dépeint la démarche de Mathias, 16 ans, obèse morbide, pendant un été rempli de changements.

Décembre 2008 à juin 2014: 100 livres en moins




Bio funky:

Je suis né le 14 mars 1979 à La Tuque, en Haute-Mauricie. J'ai toujours été curieux, j'aime apprendre et j'aime communiquer et enseigner. Je suis légèrement nerd et de culture geek (mais pas pour la techno!)

J'y ai fait mon primaire et mon secondaire.
J'ai étudié en sciences pures (DEC et BI) près de Québec.
J'ai un bacc en enseignement des mathématiques et des sciences.
J'ai fait 6 ans de guitare classique quand j'étais ado.
J'ai été prof au secondaire pendant 6 ans.
J'adore faire des rencontres d'auteur en classe ou en bibliothèque.
J'ai longtemps écrit uniquement de la littérature de genre "imaginaire" mais je me plais maintenant à écrire du réaliste.
Je suis marié à une femme merveilleuse, une artiste dans l'âme, et nous avons deux enfants, une fille et un garçon.
J'aime les zombies, les superhéros, le chocolat, la poutine (trop au goût de mon médecin), écouter des séries télé en rafale, porter des chandails originaux, écrire dans des cafés, le jogging, le vent dans les arbres la nuit, sortir dehors dans le silence, parler avec des lecteurs.

J'aime écrire ce que j'aurais aimé lire quand j'étais ado. Pour moi, tous mes livres visent la jeunesse, de 8 à 16 ans, même Le Serrurier, Le Mâle idéal ou Les clowns vengeurs (que j'aurais lu sans problème en secondaire 3 ou 4).

Statistiques:
Mon premier texte publié est "L'Écho" dans la revue Solaris en 2003.
Mon premier livre publié est "Le loup du sanatorium" en 2008.
J'ai publié:
1 livre en 2008
6 livres en 2009
4 livres en 2010
1 livre en 2011
2 livres en 2012
2 livres en 2013
1 livre en 2016

J'ai publié 4 fois dans Solaris (L'écho, Le Luthier, Cancer, Lupercalia)

J'ai publié 2 recueils de nouvelles (Morphoses et Enraciné), 1 livre-jeu (Les morts ont marché), 4 romans d'épouvante dans la collection Zone Frousse, 2 fois dans la collection Clowns Vengeurs.

J'ai publié comme éditeur la revue Brins d'éternité de 2004 à 2006 (j'ai gagné 2 prix Boréal pour ça).




Chiffres:
J'aime les chiffres. J'aime les coïncidences dans les chiffres.
Je suis né le 14 mars.
Ma femme est née le 14 mars.
Nous nous sommes mariés le 14 juin 2014... 14 mars+ mars 14 = 14 03+03 14 = 14/06/14.
Vous voyez pourquoi j'aime les chiffres!
14 mars = 14 +3 = 17
Ma fille est née le 21 avril: 21-4 = 17.
Mon fils est né le 1 février. 1+2 = 3 = mars!




Lectures:
J'aime lire depuis aussi longtemps que je me souvienne d'avoir appris à lire. Enfant et jeune ado, j'ai dévoré les livres de Denis Côté et Daniel Sernine. Ensuite, j'ai découvert Isaac Asimov, Stephen King, puis David Eddings, Marion Zimmer Bradley, Anne McCaffrey, les romans à série publiés au Fleuve Noir (Royaumes Oubliés, Lancedragon, Shadowrun, Ravenloft).

Plus tard sont venus Guy Gabriel Kay, Patrick Senécal et plusieurs autres auteurs qui ont eu une influence sur mon écriture.