mercredi 20 avril 2016

Le sourire des ados

J'aime les ados.
Ils ne savent parfois pas eux-mêmes qui ils sont, ce qu'ils aiment. Ils peuvent exploser d'émotions qu'ils et elles ne maîtrisent pas. Mais ils sont charmants et attachants.

Ce que j'aime le plus, ce sont les sourires quand j'anime mes livres. Quand je parle de la curiosité de l'écrivain, que je donne des exemples et que certains ou certaines n'osent pas rire, mais qu'ils en ont envie.

Ce sourire qui mène parfois les jeunes à rester à la fin de la période pour me dire quelque chose ressemblant à:"Merci, monsieur, parce que j'aime pas lire, mais ce que vous m'avez raconté m'a donné envie de découvrir vos livres."

Ce sourire qui se transforme en commentaire du genre: "Je comprends pas comment ça se fait que vous vendez pas plus de livre, ils ont l'air super bon."

Ce sourire que leurs parents ne voient peut-être plus, un sourire rempli d'enfance et de maturité à la fois, un sourire qu'ils n'offrent peut-être pas souvent, mais qui moi, me touche au plus au point.

J'aime animer les ados. Je n'essaie pas de leur vendre mes livres. J'essaie de leur montrer la passion qui m'habite. Je leur parle de démarche d'écriture, au sens très large, et je vois des lanternes s'allumer dans certains yeux.

Je termine bientôt cette année scolaire d'animation et j'espère vraiment avoir le privilège d'avoir autant sinon plus de rencontres l'an prochain.


À tous les enseignants, les enseignantes, les bibliothécaires, les organismes, les bibliothèques qui me permettent de rencontre ces ci-beaux jeunes, merci.

Aucun commentaire: