Lecture: Comment se débarrasser du diabète de type 2 sans chirurgie ni médicament




J'ai terminé la lecture, mardi dernier, d'un livre qui présente une méthode qui pourrait permettre d'amener le patient diabétique dans un état de rémission, voire même de guérison.


L'auteur en est Normand Mousseau, physicien émérite, vulgarisateur auteur de plusieurs livres sur divers sujets. Ici, il s'attaque à un problème qui l'assaille personnellement: on lui a diagnostiqué un diabète de type 2.
La première partie du livre s'attarde au choc de l'annonce et s'ensuit tout un topo sur ce qu'est le diabète, les mécanismes de l'insuline, les médicaments, etc. Pour quelqu'un qui ne connait pas le sujet, c'est probablement beaucoup plus intéressant... mais ayant lu beaucoup sur le sujet, j'ai lu certaines parties en diagonale.

Là où le livre devient intéressant, c'est en abordant les travaux de Roy Taylor, un chercheur britannique qui a observé un lien tout à fait pertinent en ce qui a trait au diabète de type 2: chez des obèses morbides qui subissent une chirurgie bariatrique (bypass gastrique, anneau gastrique) et qui ne peuvent plus manger que de petites quantités de nourriture, la perte de poids très rapide et drastique provoque un réveil des cellules du pancréas et du foie (je vous épargne les détails, mais comme la graisse disparaîtra même des organes, comme lorsqu'on enlève les résidus d'un tuyau avec du DRANO) ce qui rend la glycémie normale.



Les gens qui subissent cette opération peuvent donc arrêter toute médication très rapidement après l'opération et... s'ils ne reprennent pas de poids, ils ont gagné leur combat: le diabète a disparu.

Comme la majorité des diabétiques de type 2 sont en obésité, une corrélation simple est établie entre les deux états, le diabète devenant une conséquence de l'obésité.

Sauf que... l'opération n'est pas sans risque et certaines personnes ne peuvent pas y avoir accès, d'autant plus que certains ne sont pas en grand surpoids tout en vivant avec le type 2.

La nouveauté amenée par Normand Mousseau est la suite des travaux de Taylor qui simule la perte de poids post-chirurgie chez des diabétiques pour observer qu'un appart minime en calorie pendant plusieurs journées de suite provoque une rémission profonde du diabète.



Mousseau l'a essayé: en quelques jours, sa glycémie s'est stabilisée dans les bonnes valeurs pour finalement se situer dans les valeurs normales sans médicament et sans qu'il ne doive surveiller ce qu'il mange.

< À condition, bien sûr, qu'il continue de bouger et qu'il n'engraisse pas.
La méthode est simple: des disettes de 600 calories par jour pendant quelques jours, alimentation plus normale sur quelques jours, ainsi de suite. Après la "guérison", alimentation normale mais santé.



Est-ce que c'est facile à utiliser comme méthode?



J'en doute: travailler tout en mangeant si peu signifie une faim chronique, des étourdissements, des difficultés de concentration. La diète pseudo-chirurgicale, comme la nomme Mousseau, ne tuera personne: je sais très bien que je peux survivre plusieurs jours sans manger beaucoup, j'ai des réserves suffisantes pour éviter de souffrir de famine. Mais cette faim insatiable, avec le travail, les enfants qui ne finissent pas leurs assiettes, la vie en général, surtout quand on mange déjà peu (allo, 1500 calories par jour, c'est pas énorme!)...

Je ne sais pas si j'oserai l'utiliser. Chose certaine, je vais en parler avec ma superinfirmière avant!


Pour en savoir plus:


http://www.editionsboreal.qc.ca/catalogue/livres/comment-debarrasser-diabete-type-2-sans-2486.html


Aucun commentaire: