mardi 29 septembre 2015

Octobre, mois de morts...

Déjà octobre. 2015 s'écoule et file à toute vitesse.

Je recevrai dans quelques semaines le collectif Peurs, publié chez Bayard, et qui sera ma seule publication de 2015. On y retrouve une dystopie s'intitulant "Bienvenue à Nozophobia" qui exploite le thème de la peur de la maladie.

J'ai hâte, parce que ma dernière publication date de l'an dernier (le collectif Duos à 8 clos) et que le feeling de tenir une nouveauté entre les mains, s'il est éphémère, reste l'un des plus grisants du métier d'auteur.

Côté écriture, je me retrouve dans une étrange année.

 J'ai terminé le premier jet de la jesaispucombientième version du tome 1 de m trilogie de fées (Le sang des fées);
j'ai aussi terminé la première révision sur Journal d'une superpuissante (la version longue, parce que la courte manquait de punch);
j'ai écrit le tiers d'un roman réaliste sur un ado et sa tentative de perte de poids;
j'ai commencé l'écriture d'un projet à 4 mains;
j'ai aussi reçu tous les textes pour un collectif que j'avais envie de diriger (ironiquement, il manque le mien);
et j'ai ressorti les Entités, dans le but de les faire rééditer (en fait, pour m'attaquer sérieusement à la réédition, donc à la réécriture).

Donc, rien de prévu pour 2016, officiellement, mais j'écris, encore et toujours.


Aucun commentaire: