vendredi 19 décembre 2014

Bilan 2014: parce qu'il faut bien conclure...

C'est étrange. 2014 se termine dans une dizaine de jours et c'est maintenant que l'année me lance un clin d'oeil pour terminer en beauté du côté professionnel.

Ce fut une année à devenir fou. Dans les faits saillants, notons:
- je me suis marié, le jour des funérailles d'un éditeur qui m'étais très cher. Les concordances, parfois, ça fait peur. C'est grâce à cet homme que Gabrielle et moi avons travaillé ensemble, qu'elle a découvert qu'elle aimait tant travailler au montage de livres. Je pense à toi souvent, Pierre.


- j'ai écrit des albums pour enfants (Ma super famille est d'ailleurs téléchargeable ici, mais sans illustrations)
- j'ai publié dans trois collectif





Point Cardinal en mars, Des nouvelles du père en avril et Duos à 8 clos en novembre


- j'ai publié chez trois nouveaux éditeurs (La petite barque, Québec/Amérique, Les Pelleteurs de Nuages)
- j'ai fait plusieurs rencontres d'auteur à Drummondville, Québec, L'Islet, Mont-Joli, Saint-Léonard D'Aston, Rawdon, St-Jacques, Montréal...
- j'ai soumis des idées de collectifs qui ont été acceptées par 2 éditeurs (plus de nouvelles en 2015)
- j'ai eu des discussions intéressantes avec un éditeur jeunesse numérique pour un de mes albums... et on aura la suite des discussions début 2015!

- j'ai soumis Entités à plusieurs éditeurs (parfois seulement le tome 1, parfois les 3 d'un coup) et j'ai senti de l'intérêt par l'un d'eux aujourd'hui, le 19 décembre. On va souhaiter que 2015 commence bien!



- j'ai écrit cet automne le premier volume d'une série pour les 10-12 ans mettant en vedette Maxime, une superhéroïne comme dans les comicbooks. Le roman est en repos avant les soumissions.

- j'ai commencé à écrire Les prisonniers du gym, une histoire d'épouvante pour les enfants

- je suis à compléter une nouvelle de peur pour un collectif à paraître en 2015 chez Bayard (maintenant que le contrat est signé, je peux le dire!)

- j'ai gossé sur Sang de fée (sans réussir à en tirer quelque chose de bon...) et sur un roman pour ado suite à l'invitation d'une maison d'édition, mais là encore, c'est en pause...

Je regarde tout ça et je me dis que finalement, ce n'est pas une si mauvaise année que ça! Pour la première fois depuis 2008, je n'ai pas publié de roman ou novella, et la pause m'a permis de repenser mon écriture, mon approche du métier. Je pense me connaître mieux comme écrivain, je pense mieux comprendre mon rapport avec la création.

Espérons que 2015 va me permettre d'aller plus loin dans toute cette histoire!

Aucun commentaire: