mercredi 13 août 2014

Le phoque dans l'agenda

C'était il y a deux ans. Je m'entends avec un prof pour aller dans ses deux cours d'histoire, pendant la journée mondiale du livre et du droit d'auteur, pour parler de mon projet Enraciné, alors en cours d'écriture. Pour discuter de l'histoire de la région avec les jeunes, pour les sensibiliser à la "petite histoire".

Sauf que la rencontre est annulée. J'accepte de la repousser à l'automne, parce que tsé, on a eu des sous de l'organisme qui gère la JMLDA.

Voilà, on se place quelque part en octobre.

Sauf que... début septembre, j'ai une demande de rencontres à Québec. Tout un niveau, dans une école secondaire. 11 groupes. Donc 4 jours. Du mardi au vendredi.

Ma rencontre remise est le lundi suivant.

Quand je reçois l'horaire, je n'ai qu'un groupe le mardi, mais je n'allume pas. Je fais la route, rencontre la prof, tout va bien, fait la rencontre...

Je gère mes rencontres scolaires avec mon horaire au bureau, donc mon agenda est au bureau. Quand la prof de Québec me demande si on peut placer 2 groupes le lundi pour alléger la journée du vendredi, je dis "Pas de problème." Je ne pense pas que trois mois plus tôt, j'ai noté une rencontre remise à cette même date.

Et vous voyez venir le phoque? Je n'ai pas mon agenda, il est au bureau! (ah, les joies de concilier la job d'écrivain et la job qui paye les factures!)

Quelle ne fut pas ma surprise, le mardi matin en arrivant au bureau, de voir la pile de message laissés par le prof en panique!


Alors maintenant, je tiens un agenda à la maison aussi, où je prends soin de tout écrire, surtout que je prends la route pour la job de jour et pour la job d'écrivain...

Et plus jamais ça n'arrivera!




Aucun commentaire: