jeudi 3 juillet 2014

Salade qui bourre en masse...

Quand la décision de se prendre en main et de changer son mode de vie pour améliorer sa santé et son espérance de vie, il faut changer de mentalité. Adapter les menus, trouver des aliments qu'on aime et qui sont meilleurs pour la santé, sacrifier certains trucs qu'on aime et qui sont néfastes...


Comme le dit le Dr Furhman, chef de fil des nutritariens (qu'on appelle parfois les cronies) "MODERATION IS NOT AN OPTION".


Je suis plus ou moins d'accord, parce qu'il y a une grande part d'intelligence émotionnelle dans l'obésité, mais néanmoins, je crois que le changement doit s'opérer en profondeur. Pas question ici de "régime", parce qu'un régime implique une durée dans le temps. Un régime se termine un jour, alors que la propension à l'obésité, elle, sera toujours présente. D'où l'idée d'accepter que le changement est pour le mieux et pour longtemps.


Bref, il faut trouver des trucs et passer par-dessus les préjugés qui nous affligent depuis longtemps. En voici un: "QUAND JE MANGE UNE SALADE, J'AI FAIM TOUTE LA SOIRÉE".


Ça, c'est parce que la salade que tu manges n'est pas constituée avec intelligence, copain.


Voici un exemple de salade qui bourre en masse, qui contient plein de nutriments et qui n'est pas mauvaise pour ta santé.


Ça prend:


- de la salade, quantité au choix (pas de calories, plein de nutriments et d'eau: on en mange tant qu'on veut!)
- une tranche de bacon coupée en petits morceaux
- une demi-poitrine de poulet désossée cuite avec des assaisonnements  sans sel (j'aime bien les épices à salade enrichies de curcuma, le curmuma est bon pour toi!) On peut mettre un peu d'huile pour la cuisson (moi, j'aime bien le Mycryo, c'est de la poudre de cacao qui fait de l'huile lorsque chauffée, c'est une des meilleures huiles de cuisson que tu peux trouver) ou faire cuire sur le BBQ.
- des graines de lin broyées (on se gâte, c'est bon pour ton cholestérol)
- des amandes tranchées (deux bonnes cuiller à soupe)
- des noix de Grenoble en morceaux (je prends une bonne poignée que j'écrase grossièrement à la main)
- des graines de citrouille séchées (une bonne cuiller à soupe)
- des bleuets frais et des canneberges séchées (ça fait des explosions de saveur)
- 30 gr de féta coupé en ti-cubes (c'est tellement bon... mais c'est plus santé de prendre du cheddar à 15% de gras)
- une petite affaire d'huile d'olive et un peu de vinaigrette CÉSAR (mettons que c'est de la salade césar de luxe). Faut pas en mettre trop, juste pour dire que ça rehausse le goût.


C'est sur que si d'habitude tu manges un derrière de truck de patates au four avec full de beurre avec un steak d'un demi-bœuf, tu vas avoir faim dans la soirée... sauf si tu doubles ou que tu triples les quantités.  C'est ça qui est capoté avec une recette comme celle-là: même si t'en manges full plus, c'pas grave.


Attention à pas manger tout ton plat de féta d'un coup, ça c'est moins bon pour toi. Tu peux ajouter full de poulet, ou faire le fancy, comme moi, et changer le poulet par un bon paquet de saumon fumé en petits morceaux.


C'est le mélange de toutes les saveurs qui fait le charme de cette salade.


En tout cas, maintenant, je mange une salade comme celle-là le soir et ça me rempli assez pour aller m'entrainer sans avoir faim après, c'est pour te dire.


C'était la chronique culinaire!



2 commentaires:

Gen a dit...

Lol! J'espère que ça te bourre! ;) T'as 28 sources de protéines là-dedans! hihihihi! ;)

En passant, un truc nono pour rendre n'importe quelle salade plus bourrative : ne pas oublier d'y ajouter une demi-tasse de croûtons, idéalement au blé entier. C'est juste 15g de glucides, mais ça gonfle dans l'estomac au contact de l'eau de tous les légumes! ;)

M a dit...

D'habitude, j'ajoute pas de bacon et de fromage... là, c'était pour faire plus "césar" comme salade. D'habitude, c'est plus noix et graines diverses et légumes de toute sorte... mais c'est moins "masculin" comme salade!