jeudi 23 août 2012

Prix unique du livre

Prix unique du livre, pas dans le sens de "Tous les livres au même prix", mais plutôt dans le sens de "Le même livre se vend partout pareil". Pas de 30$ en librairie mais 22$ chez Costco et Wall-Mart.

Un consortium d'éditeurs, auteurs, intervenants, libraires, demande au gouvernement de légiférer sur cette idée, comme c'est le cas en France et un peu partout ailleurs. L'idée de base est que le livre n'est pas un produit comme les autres, c'est un produit culturel qui ouvre les esprits. Une industrie où le marché est sauvage mène à une réduction de l'offre car seuls les produits très vendeurs se trouvent une place sur les tablettes. Bref, les auteurs qui font de l'argent font plus d'argent, ceux qui veulent en faire n'en font pas (ok, j'exagère).

Si vous souhaitez appuyer cette initiative c'est ici: http://noslivresajusteprix.com/lettre-dopinion/


2 commentaires:

Frédéric Raymond a dit...

Et pourquoi est-ce que les éditeurs ne fixeraient pas un prix. Que les distributeurs additionneraient de leur cote et qu'ensuite les détaillants additionneraient de la leur? Dans le vêtement, c'est comme ça que ça marche. Au lieu que l'éditeur fixe un prix et qu'il s'en fasse soustraire la moitié par tous les intermédiaires...

Prospéryne a dit...

@Frédéric, ça ne changerait rien si on ajoutait des côtes au lieu que ça soit l'éditeur qui fixe le prix parce que les gros prendrait de petites côtes sur les gros vendeurs de toutes façons. Quand c'est l'éditeur qui fixe les prix, ça permet que tout le monde ait le même prix. Comme ça, pas de triche!