mercredi 21 mars 2012

Enraciné par-dessus la tête

Enraciné est un projet de longue haleine qui doit être réalisé dans un temps très bref, question de répondre aux conditions de travail des bourses qui ont été octroyées pour le projet par les différentes instances. Comme les 17 nouvelles se répondent les unes les autres, le travail est intéressant mais demande beaucoup d'énergie, dont je manque cruellement ces temps-ci.

Je travaille en ce moment un des textes majeurs du recueil, Les larmes sanglantes de la vierge, qui s'inspire de la présence, à l'évêché de Nicolet, d'une statue de la vierge aux propriétés réputées magiques. Ce texte met en scène un personnage principal qui me fascine, une religieuse dont la mission est de combattre le malin, et qui se retrouve à devoir confronter les quatre cavaliers de l'Apocalypse, qui se trouvent être des personnages provenant d'autres textes du recueil. D'où le niveau de difficulté du texte: coordonner les infos de tous ces personnages dans une nouvelle qui ne doit pas dépasser 6000 mots, idéalement.

Le tout est stimulant, et si ce n'était pas des nuits toujours trop courtes, j'avancerais beaucoup plus rapidement.

Et j'ai vraiment hâte de pouvoir montrer des images de tout ça!


Et accessoirement, j'ai été accepté dans "La culture à l'école" pour l'automne 2012.

Aucun commentaire: