vendredi 20 avril 2018

On parle de Nozophobia

"Du bonbon dans le genre" 

"J'ai bien aimé ce livre"
 

 Dans le "24 heures" 
 Dans le Journal de Montréal 
 "Une dystopie originale et captivante" 

"... nous entraîne dans un récit rythmé" 

jeudi 5 avril 2018

Projet #bookstagram

3 écoles, 3 commissions scolaires différentes, des élèves allumés et imaginatifs...

Dans le cadre de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, nous avons parlé du métier d'auteur, de la place de l'image dans ce métier (couvertures de livres), du fonctionnement des droits d'auteur... et nous avons inventé des décors pour prendre des photos!

Voici quelques résultats... les photos seront toutes postées sur mon compte Instagram dans les 2 prochaines semaines.






dimanche 18 mars 2018

Prix Georges-Dor

Hier, jour de Saint-Patrick, je suis allé, avec ma cravate verte, à la remise des prix du Mérite en français ... et du prix Georges-Dor de la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec. 

Avec l'auteure Rosette Laberge et le président de la SSJBCQ


Extrait du site web de la SSJBCQ: Depuis 2002, ce prix est remis chaque année à une Centricoise ou à un Centricois qui travaille ardemment à la promotion de la qualité de la langue française.


La section locale de Nicolet m'a demandé pour déposer ma candidature. J'ai été flatté de leur initiative. Finalement, j'ai gagné! 

Entendre quelqu'un lire une liste de mes réalisations des dernières années avait quelque chose d'étrangement abstrait.  Entendre quelqu'un lire un extrait de Lucas m'a fait réalisé à quel point il l'a eu difficile, ce personnage. 

J'étais fier, j'étais ému.  

On m'avait demandé de préparer un discours... 
le voici!

Chers amis amoureux de la langue française,

C’est rempli d’émotion que je reçois un prix qui signifie beaucoup pour moi. 

Aujourd’hui, je célèbre la parution de mon premier petit livre, paru en 2008, en recevant un prix qui célèbre ma passion à valoriser la langue française auprès de ma clientèle préférée, les adolescents.

Je voudrais débuter par remercier la SSJB du Centre-du-Québec de m’accorder cette reconnaissance, et plus particulièrement, j’aimerais remercier la section locale de Nicolet d’avoir soutenu ma candidature pour ce prix.

Raconteur d’histoires depuis longtemps, je me suis toujours vu comme une courroie de transmission. J’aime expliquer, j’adore le contact avec les jeunes  et les projets de médiation et d’animation du livre sont une partie importante de mon travail d’auteur. Faire vivre la langue française et la création littéraire aux enfants et aux adolescents est, pour moi, vital.

 Nous sommes tous créatifs, nous avons tous des histoires à raconter. Mon travail d’auteur est aussi de montrer aux jeunes qu’avec cette belle langue, nous pouvons donner vie à ces histoires et nous pouvons transmettre une multitude d’émotions. 

Voir dans leurs yeux qu’ils se voient en créateurs, qu’ils comprennent que la langue est l’outil avec lequel ils formulent leurs pensées, qu’ils racontent ce qui les habite, qui permet de transmettre ces émotions qu’ils vivent nourrit ma fibre créatrice. 

Je raconte des histoires depuis mon adolescence et je me sens choyé de pouvoir dire qu’aujourd’hui, malgré les embûches qui ont parsemé ma route, c’est mon métier.

Que ce soit en démystifiant la création, en écrivant devant public ou en menant des projets de créations avec des jeunes, depuis 10 ans, je suis écrivain en littérature jeunesse et je suis fier de le faire en français. 



mercredi 14 mars 2018

10 ans de livres: Mon année 2008!

(Hors sujet: Nozophobia est sorti en librairie depuis quelques jours! Si vous avez envie de découvrir les aventures de Valek, le roman de 320 pages vous attend chez votre libraire préféré!)

Pendant les 10 prochains mois, je ferai un retour en arrière, à raison d'une année chaque mois, pour revenir sur mes 10 ans de publications depuis mon premier livre solo. Il y a des années plus remplies que d'autres, évidemment, mais j'ai bien hâte de me replonger dans ces souvenirs.

Pour être totalement honnête, je devrais débuter en 2003, avec la publication de ma première nouvelle dans Solaris, et passer par 2004 (Brins d'éternité et première publication en recueil dans Équinoxe), sans oublier ma première publication dans une autre langue (oui, j'ai publié une nouvelle en espagnol dans SABLE), mes autres publications dans Solaris (2007, 2008, 2010), les publications dans d'autres revues (Biscuit chinois, Zinc, Le Bilboquet, Virages) ou fanzines (Nocturne, Le Calepin Jaune, Horrifique, Brins d'éternité, etc), mais j'ai envie de débuter le tout avec mon premier livre "solo". Je reviendrai un jour sur les nouvelles publiées... mais pour l'instant:

Voici donc mon bilan 2008! 

***

J'en suis moi-même surpris, étonné, déstabilisé.

Le loup du sanatorium est sorti en mars 2008, pour le Salon du livre de Trois-Rivières.

Au départ, le livre devait paraître en 2007, à l'automne. C'est ma faute: je ne réussissais pas à rendre le manuscrit à temps. Nous avons donc repoussé au printemps.

J'avais déjà publié des textes, mais là, c'était un livre.

L'année précédente, j'étais au SLTR avec les Six Brumes, comme "vendeur" et auteur dans Équinoxe. Je crois que les photos suivantes datent donc de 2007.






Mais en 2008, c'était mon tour... Le loup du sanatorium sortait en même temps que La légende de McNeil.

Qui a fait l'illustration de McNeil? Celle qui deviendra ma complice et conjointe. Pour la petite histoire, la première fois qu'on s'est vus, c'est lorsqu'elle est venu chercher son exemplaire d'illustratrice!


La couverture du livre, illustrée par mon ami Luc, me faisait vraiment plaisir. Je l'aime encore et toujours!
 La table de vente du SLTR avait de la gueule...
 Et moi, j'avais des cheveux... et de la fierté de voir ce premier bébé!


 On a fait quelques niaiseries avec le titre...

Gabrielle m'a fait des t-shirts...
Ma première activité de médiation liée à un livre:
 Avec de courageuses lectrices...


 Et ensuite, le titre épuisé a été réimprimé et relancé... cette année-là, j'ai visité aussi les salons de Québec, Sherbrooke, Saguenay (où a eu lieu la rencontre d'idéation de Zone Frousse) et Montréal.

Un jour on a même produit des affiches "style cinéma" pour le livre...


Et j'ai été dans la rétrospective 2008 du journal local de ma ville natale! 
Cette année-là a été charnière dans ma vie. Tout ce qui en découle est né à ce moment-là, quand je suis arrivé au SLTR et que Guillaume Houle montait le kiosque des Six Brumes, et qu'il m'a remis une copie de ce tout petit livre-là.

Le feeling de tenir le livre dans mes mains, de voir  mon nom dessus... Je me souviens encore de la texture sous mes doigts.

Je me souviens que c'était la folie pendant le salon, le livre à 5$ se vendait à une vitesse incroyable, on avait presque vendu tout le (micro)tirage en 4 jours. En mai, il n'en restait plus. Le livre a été réimprimé. Je me souviens que Gabrielle et moi sommes montés à Sherbrooke, en août, alors qu'on commençait à se fréquenter mais que rien n'était officiel encore. Nous avons pris les boites de Silencieuses pour les amener à Jonathan, à Québec (c'était le 17 aout 2008, je m'en souviens parce que ce jour-là, Gab et moi avons marché main dans la main à Québec pour la première fois). C'est d'ailleurs la première fois que j'ai entendu Jean-Michel Blais jouer du piano.

En 2008, j'ai posé plusieurs premières briques!

En avril, on parlera des briques disparates que j'ai ajoutées à cet édifice!


***


jeudi 1 mars 2018

Nozophobia: dans 1 semaine!

Nozophobia sera en librairie le 7 mars!

Mais moi, je l'ai déjà! tu veux le commander? C'est ici


Il est gros, il est beau, il sent bon. 320 pages de science-fiction,  un genre d'hommage aux romans SF qui m'ont fait capoter quand j'étais ado. Je pense particulièrement aux romans chez Jeunesse Pop (Daniel Sernine, Joël Champetier, Jean-Michel Lienhardt, Charles Montpetit) ainsi qu'à ceux de Denis Côté chez La Courte Échelle.

Bref, c'est de la socio-science-fiction et j'espère que vous le lirez avec plaisir!




vendredi 23 février 2018

Un nouvel éditeur en 2019!

Dans la vie d'auteur, certains hasards font bien les choses. Je m'efforce d'inventer des histoires qui vont toucher ou effrayer ou transporter les lecteurs dans d'autres univers.

J'ai tenté de convaincre à maintes reprises des éditeurs intéressants de travailler avec moi, pour offrir aux lecteurs des concepts intéressants et des romans de qualité.



Et là, pour la troisième fois d'affilée, c'est un éditeur qui vient à moi et qui m'invite. Et ça, c'est un moment de grâce!

On s'en reparle dès que c'est officialisé!

En attendant, j'ai organisé un concours sur ma page Facebook.
Et il y en aura un autre pour la sortie de Nozophobia, dès que j'aurai mes copies dans les mains.
Il sort dans 2 semaines!!! Mon dix-huitième titre depuis le printemps 2008!


mercredi 14 février 2018

Nozophobia: en librairie dans 3 semaines

Je sais, je sais, je dois vous en parler, mais je suis dans un blitz incroyable. J'ai été approché pour 2 gros contrats d'écriture (de livres!) dont je vous parlerai quand j'aurai le droit de le faire, ce qui fait que tout ce que j'avais prévu d'écrire avant la sortie de Nozophobia doit attendre un peu.

Mais le livre sera à l'office le 7 mars!

Alors en attendant, voici la C1-C4 complète!

jeudi 8 février 2018

Un résumé pour Nozophobia

Sur l'excellente carte de métro littéraire de Sophielit.ca, on retrouve... Nozo!



Vous ne connaissez pas la carte de métro? Cette superbe idée permet de repérer les livres pour ados qui sont publiés en français pendant une saison littéraire. Un incontournable pour tout prof qui veut faire connaitre de nouveaux livres à ses élèves et donner des recommandations selon le genre préféré des jeunes! 

mercredi 31 janvier 2018

dimanche 28 janvier 2018

Projets, projets, projets...

Le projet #bookstagram pour la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur sera réalisé avec les écoles St-Jean de Wickham, Despins de Sainte-Gertrude et Ste-Anne de Daveluyville.  J'ai bien hâte d'aller créer des

décors et de prendre des photos avec les jeunes de 6e année et secondaire 1!

Le projet "Fais-moi peur" est dans une bonne lancée et j'accélère le rythme des chapitres, maintenant que nous sommes dans le dernier mois: deux (ou trois) chapitres par semaine jusqu'au 2 mars. C'est ici, pour suivre.

Le projet "Hémisphère" a débuté cette semaine à Daveluyville. Au programme: écriture de nouvelles basées sur des anecdotes historiques. D'ici au 12 avril j'y retourne 8 fois!

Le projet "La maison aux 1001 portes" de St-Hyacinthe commence cette semaine, pour 6 rencontres d'ici la mi-avril aussi. 

À remettre à la mi-mars: deux mini-romans, dont je vous reparle bientôt. Et pour mai: un roman qui irait dans les C Ma Vie. Mon plan a été accepté par l'équipe.

En passant, Nozophobia sera en librairie dans 1 mois!

Je serai au salon du livre de Longueuil le samedi matin, à celui de Trois-Rivières et à celui de Québec aussi ce printemps.

Si jamais je deviens silencieux ici ou sur les réseaux sociaux, se sera pour surcharge de travail.

Ce qui est très positif!


samedi 20 janvier 2018

Projet #bookstagram ton droit d'auteur

J'aime ça me compliquer la vie. Quand je vois passer un appel à projet, je peine à me retenir de concevoir, souvent sur un coin de table, une idée qui pourrait fonctionner pour ce type de financement.

C'est ainsi que j'ai vu passé l'appel pour les activités "nationales" de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur (JMLDA, pour les intimes).

Ces activités, une par région, doivent favoriser chez les enfants la compréhension du concept et de l'importance du droit d'auteur de manière novatrice.

Je me suis dit que les nouvelles technologies devaient avoir un rôle dans ce projet, parce que le droit d'auteur et l'Internet, c'est compliqué.



J'ai donc soumis le projet suivant:
Dans ce projet, l’auteur passera  *environ 3 heures* en classe pour discuter avec les élèves de la réalité du travail artistique et ce que représente le droit d’auteur.
Les élèves comprendront qu’ils sont tous les jours créateurs, par le biais d’exemples et d’expérimentations courtes (tempêtes d’idées pendant lesquelles l’auteur démontrera le potentiel créatif des idées des jeunes).
Les élèves devront ensuite identifier leur livre préféré et trouver une courte phrase qui le résume. Ils devront formuler une phrase dans le style suivant : « Sans le respect du droit d’auteur, mon écrivain préféré ne pourrait pas me raconter… »
Ses phrases seront mises en forme, à la main ou à l’aide d’outils informatiques, pour être photographiées avec le livre préféré du jeune.  Les élèves devront créer un décor pour prendre les photos.

Les images seront ensuite postées sur Instagram avec les mots-clics suivants (par exemple) :  #jmlda2018 #bookstagram. 

J'ai reçu l'appel vendredi 19 janvier! C'est approuvé! 

Je suis le projet choisi pour la région 17: Centre-du-Québec. 

Je cherche donc des enseignants/enseignantes des CS de la Riveraine, des Chênes et des Bois-Francs (et écoles privées sur leurs territoires) qui sont disponibles avant la mi-mars pour que nous puissions mener à bien cette activité. 
Idéalement, des élèves de 11 à 13 ans environ, donc 5-6e année primaire ou secondaire 1-2. Je pense que le projet est plus facile à faire au primaire (pour avoir un bloc de 3 heures) mais je serais enchanté de le faire au secondaire. 

Vous connaissez des profs qui seraient partants?  Partagez-leur la bonne nouvelle! Je dois envoyer cette semaine la liste des écoles!