Les cercles

Dans mes rencontres d'auteur, si je parle d'horreur, je parle souvent du film Le Cercle et de l'expérience qu'on pouvait mener, à l'époque, avec ce film, pour créer la peur et faire vivre le fantastique (doute) aux autres.

Et voilà, maintenant, les jeunes vont savoir de quoi je parle...


Welcome back, Samara!

Un résumé pour Mathias...

Mathias commence à faire son chemin avant même sa sortie!

La preuve: Sophie lit l'a placé sur sa carte du métro littéraire de la rentrée!

Et cela permet d'en voir un résumé... en attendant de dévoiler la C4, vous pouvez donc en avoir un aperçu!


En préparation: liste de diffusion

Je me suis laissé convaincre. Je prépare en ce moment une liste d'envoi qui sera distribuée par courriel une fois par mois. Je réfléchis à mon contenu, qui tournera autour de l'écriture et qui contiendra aussi des extraits inédits.

Je pensais utiliser une stratégie semblable à celle de Dominic (et plusieurs autres, mais j'avais envie de vous inviter à joindre la liste de Dominic si ce n'est pas fait!) et offrir un ou deux textes en ebook gratuitement en s'inscrivant à la liste.

Donc, en attendant que le tout soit effectif, manifestez-vous si vous désirez embarquer dans cette aventure.

Vous pouvez placer votre adresse email en commentaire, j'ai activé la modération et les adresses ne seront jamais affichées sur le blogue.


Lecture: La gifle, Roxanne Bouchard

Couverture de la réédition

Second roman publié chez Coups de tête, j'ai vu qu'il avait été réédité chez Typo. Ça m'a donné envie d'en reparler, parce que j'avais beaucoup aimé ce petit bijou.


Roxanne Bouchard est une écrivaine qui laisse sa marque, avec des textes cru, aux personnages hallucinants et avec une écriture vive. Elle est l'auteure entre autre du primé "Nous étions le sel de la mer".

Dans La gifle, le ton humoristique est de mise dans cette presque-uchronie qui raconte l’histoire de la première gifle au Québec dans une communauté d’immigrés italiens du Bas-du-Fleuve. Plaisir garanti!  
L’intrigue concerne une toile qui sera dévoilée dans un mariage, toile peinte par François Levasseur, portraitiste au talent mitigé. Élevé par sa mère, boulangère, control freak au sang chaud, qui lui payé ses études mais lui a coupé les vivres dès qu’elles ont été terminées, Francesco offre de faire des portraits dans son atelier, et ce genre de vacances devient un succès auprès de vieilles clientes riches, qui, en plus d’une peinture, viennent s’acheter quelques minutes de plaisir charnel. Cesco devient rapidement gigolo, profession où il excelle plus qu’en peinture.

Couverture originale
En se rendant à la noce, il est intercepté par plusieurs femmes du village, dont la mère de la mariée, qui accuse François d’avoir baiser sa fille, car elle ne désire plus se marier, ce qui, on s’en doute, sera aussi l’un des enjeux de l’histoire.


 Véritable chassé-croisé dans un village avec beaucoup de personnalités fortes et dégourdies, La Gifle est une comédie burlesque qui surprend par la vitalité de sa narration, enjouée et pince-sans-rire. Les chapitres sont séparés par des leçons sur l’art de la gifle, jusqu’à la fameuse gifle qui, comme le veut la définition, saura vous surprendre.


Bref, un succès que ce roman! Pas étonnant qu'il ait été réédité! 













Différentes façons d'encourager mon auteur favori sans dépenser une cenne!

Les auteurs font des pieds et des mains pour vendre plus de livres, pour recevoir plus de droits d'auteur. Les lecteurs fidèles sont donc une ressource précieuse qu'il faut entretenir, en leur offrant des livres de qualité et une reconnaissance éternelle. Après tout, les lecteurs dépensent leur argent durement gagner pour encourager leur écrivain favori, ça vaut bien un gros merci!

Chaque lecteur est aussi un ambassadeur potentiel, il est donc d'autant plus précieux!



Parfois, des lecteurs me demandent comment faire pour m'aider à mieux gagner ma vie comme auteur. Il y a plusieurs réponses à ça, à commencer par la fidélité. C'est simple: si un lecteur aime un de mes romans, j'espère qu'il en achètera un autre et qu'il achètera tous les suivants quand ils seront publiés.

Mais entre deux achats de livre, il y a d'autres façons de donner un coup de pouce à un auteur qu'on aime:

1) Laisser une note, un commentaire, une appréciation sur un site web

Les livres qui reçoivent beaucoup de commentaires et de notes sur Amazon apparaissent plus vite dans les recherches ou sont recommandés par Amazon de façon plus systématique. Quand vous avez lu et aimé le livre, n'hésitez pas à aller placer de petites étoiles ou à écrire un mot sympathique sur ce site.
Moi sur Amazon

La même chose est valide sur Goodreads, Babelio ou les sites d'autres librairies.

Moi sur Goodreads
Moi sur Babelio
Chapters 
Archambault
Les Libraires




2) S'abonner



Les auteurs ont souvent une page Facebook pro. Soyez membre, partagez-la, commentez: les auteurs adorent avoir de vos nouvelles.

Ma page pro sur Facebook 


Idem sur Twitter: quand vous lisez ou quand vous avez lu, un commentaire qui identifie l'identifiant Twitter de votre auteur préféré n'est pas une mauvaise idée.

Mon fil Twitter


Il y a plein d'autres réseaux, à vous d'y trouver vos auteurs favoris!

Visitez le blogue ou le site et commentez!

Abonnez-vous à la chaine Youtube de l'auteur et visionnez souvent les vidéos (Youtube finira par lui donner des $$). (ça s'en vient!)

Finalement, abonnez-vous à la liste de diffusion (la mienne est en construction) pour recevoir des exclusivités et aider l'auteur à consolider sa base de fans.


3) Cliquer sur les pubs du site web de l'auteur

J'ai permis à Google de placer des pubs sur mon site. Pourquoi? Parce que si quelqu'un clique sur une pub, je reçois de l'argent. Vous voulez m'aider à faire de l'argent? Venez chaque jour sur le site et cliquez sur un ou deux liens de pub. Au bout du compte, c'est pas vous qui allez dépenser!



Connaissez-vous d'autres façons d'encourager gratuitement votre auteur favori?


À suivre: différentes façons d'encourager mon auteur favori quand j'ai quelques cennes de lousse







Moi aussi je portais le hoodie: la couverture de Mathias!

Avec son fond orange qui évoque l'optimisme et la joie de vivre, ce qui décrit bien Mathias malgré ses drames, les fonds de polaroïds qui réfèrent au fait vécu et le titre de la collection C ma vie, on remarque que Mathias porte son hoodie dans la lumière du matin.


Comme moi quand j'allais courir, les premières fois. Le matin, pour éviter que quelqu'un me voit. Le hoodie, que je portais tout le temps, pour me cacher du regard des autres.

Mathias, ce n'est pas moi, ni ma vie, mais disons que c'est proche!

Ajoutez le sur Goodreads:


   

      Mathias
   
 
 
 



Pour l'acheter, ce sera ici:


Meilleurs trucs pour ne pas écrire #1: Avoir des enfants

Tout le monde publie des trucs pour écrire plus, écrire mieux, augmenter leur productivité. Comme je suis un spécialiste de "l'écrire moins", je me suis dit que je vous partagerais mes trucs pour ne pas écrire beaucoup.  Si écrire est votre emploi à temps plein, ces trucs pourraient vous aider à écrire moins...


*********************

Bon, alors, le premier truc, il n'est pas si facile que ça à respecter. Il demande de rencontrer quelqu'un, de charmer l'autre, de réussir à vivre une relation de nature coquine qui résulte en une fécondation.

Ici, les aspirants "d'écrire moins" doivent comprendre que la situation risque d'être différente pour les garçons et les filles. Cependant, si l'intensité du dérangement n'est pas la même, c'est quelque temps après la fécondation que le temps d'écriture change. Préparer la venue du bébé, voila qui diminue le temps alloué à des "loisirs" comme l'écriture.

Plein de beaux moments vous attendent, vous allez aimer vos enfants d'un amour inconditionnel, mais ici on parle d'écriture, et c'est là que les enfants excellent: ils réduisent le temps d'écriture par un facteur exponentiel.

"Mais Mathieu, combien d'enfants tu recommandes d'avoir pour être certain de ne pas avoir de temps pour écrire?"

La réponse à celle-là est facile: je dirais que dès le premier, le temps d'écriture diminue pas mal. Encore plus si tu as un bébé qui ne fait pas trop ses nuits, parce que tu dormiras moins. Moins tu dors, moins ta concentration est élevée, moins tu écris.

Ma recommandation, c'est 2. Avec 2, tu ne divises pas de moitié ton temps d'écriture, mais pendant les 3-4 premières années de cohabitation des deux enfants avec toi, tu risques de voir ton temps d'écriture équivaloir environ au dixième du temps d'avant. Encore une fois, je recommande d'en avoir un difficile à coucher le soir, qui dort mal la nuit et qui est lève-tôt. Ainsi, toutes les possibilités d'écriture sont presque annulées.

Certains sont extrêmes: ils se rendent à trois, quatre, cinq... C'est presque garanti de perdre tout temps d'écriture à ce moment-là sur un long terme, sauf en cas de grossesse gémellaire ou d'enfants très rapprochés dans le temps.

"Comment pourrais-je contrer ce manque de temps provoqué par les enfants? As-tu des trucs?"

La réponse courte est NON.

La réponse longue est NON pendant les premières années, vaut mieux oublier ça.

De toute façon, quand on a des enfants petits, on a des trucs beaucoup plus intéressants à faire, comme jouer à la poupée, raconter des histoires de monstres, construire des trucs inutiles et pas solide du tout, se promener à vélo à vitesse de tortue, recevoir des câlins,  et des bisous, aussi, se faire dire "Je t'aime Papa" par une toute petite voix...

Et dans ce temps-là, on se félicite d'avoir un aussi bon truc pour ne pas écrire, parce que les enfants ont cette qualité: ils rendent l'écriture moins importante.



PS: Les miens s'appellent Rosanne et Hubert, ils ont 6 et 3 ans, ce sont de petites merveilles et je les adore plus que tout!


Cinq nouvelles questions sur Mathias

1- Y a-t-il des événements décrits dans le livre qui sont basés sur mon expérience personnelle?

REP: Le tournoi de basket au primaire, c'est une histoire vécue pas mal de A à Z. Mettons qu'elle est vécue de A à X.

2- Pourquoi ne donne-t-on pas le poids de Mathias dans le livre?

REP: Parce qu'être gros et se trouver gros, ce n'est pas une question de chiffre. Que Mathias pèse 225 ou 300, ce n'est pas ce qui est important. Il déborde de partout, c'est une information suffisante.

3- Est-ce que je veux donner des conférences pour parler d'obésité et de mon cheminement là-dedans?

REP: Avec plaisir. Je considère que c'est non seulement mon travail d'auteur, mais mon devoir citoyen de conscientiser les gens (les jeunes, j'allais dire) sur la complexité de l'obésité, ses dimensions psychologiques plus que physiques. Je n'ai pas la prétention d'être un chercheur: je suis quelqu'un avec de l'expérience!

4- Est-ce qu'il y aura une suite à Mathias?

REP: Étrange que le livre ne soit pas sorti et qu'on demande déjà ça... Mais oui, je vais tenter d'écrire d'autres romans mettant en scène Mathias et son entourage. Ça ne veut pas dire que Mathias sera le personnage principal de chaque roman, par contre.

5- Est-ce que je suis aussi geek que Mathias?

REP: Au secondaire, moi aussi, je continuais à faire des Lego et j'ai joué à Donjon et dragon. Je pense que Mathias assume plus ce côté-là que moi je le faisais à cette époque.

BONUS: Ça sort quand, déja?

REP: Le 21 septembre.

J'avais 15 ans

J'avais 15 ans. J'étais solitaire, mais j'avais envie de voir du monde. J'ai commencé à jouer à Donjon et Dragons avec des amis. J'étais gros, mais c'était encore contrôlable.

J'ai 37 ans. Je suis encore gros. Je travaille fort pour perdre du poids chaque année depuis longtemps, avec parfois du succès, parfois des échecs. J'ai déjà été pas mal plus gros.

Surtout que cette semaine, je suis revenu au poids de mes 15 ans.

22 ans plus tard. Je suis à mon plus bas depuis 22 ans.

Mais surtout, je me sens bien dans ma peau (ça tombe bien, j'ai trop de peau).

Dans quelques livres, je retournerai dans un intervalle d'IMC qui s'appelle "obésité classe 1" alors que là, je suis "classe 2" depuis un bon moment.

C'est avec l'aide et le support de tous ceux qui commentent, questionnent et m'accompagnent dans ce long périple sans fin.

On reste "gros" dans la tête pour la vie. Le support est primordial.

Alors merci de m'aider à retrouver un parfum de ces 15 ans.